« MÉMORIAL » Notre-Dame de Paris

 

 

Projet  prospectif :  « MÉMORIAL »
pour Notre-Dame de Paris

 

Composée de sept « Larmes » contenant des fragments de poutres carbonisées dans l’incendie,  l’installation serait suspendue dans une des 14 chapelles de la nef. Véritable témoignage de l’émotion suscitée dans le monde entier suite à l’incendie de Notre-Dame des 15 et 16 avril 2019,  cette œuvre permettrait de s’en souvenir sous la forme d’un « mémorial » contemporain très respectueux de l’édifice car léger, poétique et qui s’intègrerait harmonieusement à ce bâtiment chargé d’histoire. 

 

Suspendues entre le plafond de la cathédrale et le sol, ces « Larmes » symboliseront la chute des poutres enflammées au sein même de l’édifice.
Ces gouttes en forme de larmes feront écho à l’émotion ressentie par de très nombreuses personnes.
Ces « Larmes » en forme de gouttes d’eau témoigneront également du travail des pompiers et de leurs canons à eau ayant permis de maîtriser l’incendie.
Protégés à l’intérieur des « Larmes », ces fragments de poutres carbonisés auront ainsi une seconde vie.

 

OpenCall project: « MEMORIAL »
Notre-Dame de Paris

Composed by seven « Tears » containing fragments of beams charred in the fire, the installation would hang in one of the 14 chapels in the cathedral. As a meaningful testimony of the global emotion felt around the world during the fire of Notre-Dame on April 15 and 16, 2019, this work is designed as a contemporary « memorial » very respectful of the building. Poetic and discreet, it would fit harmoniously into this building and his history.

 

Suspended between the ceiling of the cathedral and the ground, these « Tears » will symbolize the fall of the flaming beams within the building itself.
These drops in the shape of tears echo the emotion felt by many people.
These « Tears » in the form of drops of water also bear witness to the work of the firefighters and their water cannons which brought the fire under control.
Protected inside the “Tears”, these fragments of charred beams will thus have a second life.